Les chrétiens : objet de dérision …

Aujourd’hui, le conformisme est plutôt dans le persiflage, le sarcasme ou la dérision. On trouve ce genre d’anticléricalisme particulièrement inepte et vulgaire chez les animateurs de variétés.

Dans les années vingt, la religion était à la mode, un écrivain, un artiste comme Jean Cocteau se faisait gloire de sa conversion.

Aujourd’hui, le conformisme est plutôt dans le persiflage, le sarcasme ou la dérision. On trouve ce genre d’anticléricalisme particulièrement inepte et vulgaire chez les animateurs de variétés : Jacques Martin ou les Guignols de l’info sur Canal Plus qui ne manque jamais une occasion de ridiculiser le pape. Pour faire rire, on fait appel à des stéréotypes simplistes, à des images très traditionnelles de la religion. Contre le catholicisme toutes insultes sont permises.

« Le Christianisme en accusation » p. 26