Histoire de l’Eglise

L’homme est passionnant, aussi séduisant et attachant que possible. La finesse, la distinction d’un aristocrate de vieille date, l’audace et la passion d’agir d’un chef. Patriote allemand, on le voit travailler à l’unité de son pays : mais il n’acceptera pas l’emprise étatisante et centralisatrice de (...)

« Il saute aux yeux que, dans notre Eglise, une structure très cléricale perdure » - Frère ou Père ? Tous les religieux sont-ils prêtres ?

« L’Église compte parmi les siens des milliers d’hommes qui, à son exemple, ont sacrifié leur vie au service des lépreux. »

Sa mission s’élargit aux dimensions du monde - La Maison-Mère s’installe à Paris, rue Méchain (14e)

En Guyane : « Faire tomber les chaînes injustes, rendre la liberté aux opprimés. » (Is. 58)

fondatrice de la congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Cluny

« Non seulement les sept fondateurs persévèrent, mais ils rayonnent » - « La visite à domicile reste le grand moyen. »

De ce que fut vraiment l’œuvre de l’Inquisition espagnole, on ne doit parler qu’avec une extrême prudence - l’inquisition fit peser sur l’Espagne entière une atmosphère de crainte et de sévérité - Le sort des Juifs et des Musulmans pendant l’Inquisition

Il advint même que le peuple chrétien participât, de ses bras, de ses jambes, de ses peines, au travail même de la cathédrale…

La naissance de l’Eglise à la fin du XVIIIe siècle. Léon XII confia le « pays du matin calme » aux Missions étrangères de Paris, en y constituant (1832) un Vicariat apostolique. (Daniel ROPS : L’Eglise des Révolutions)

Articles : 0 | 10 | Tout afficher

La résistance à l’évangélisation dans le monde aymara de Bolivie

Extraits de Jean SEVILLA « Quand les catholiques étaient hors la loi » paru chez Perrin en 2005