Henri Madelin : Sous le soleil de Dieu

Extraits de Henri Madelin, Sous le soleil de Dieu, Ed. Bayard/Centurion 1996

On nous parle d’une sexualité libérée ; je constate, au contraire, qu’il y a une grande misère sexuelle chez certains.

La tâche intellectuelle de bon niveau est un impératif pour les Églises afin d’éviter demain leur disqualification sociale et leurs errances politiques.

L’argent, la facilité matérielle, l’importance du besoin de gagner et de réussir ont fini par plonger de nombreux jeunes adultes dans le désarroi.

Il est souhaité que les candidats aient déjà une certaine expérience professionnelle, un goût de leur propre liberté, et qu’ils aient vécu des situations de mixité.

Les jeunes sont fortement marqués par l’esprit de notre temps, qui comprend de moins en moins les engagements à long terme.

Nous devons dépasser la notion de religion conçue comme « opium du peuple », introduite par Marx.

Pour être croyant, il faut accepter d’être non conformiste et manifester davantage de recul par rapport au milieu ambiant.

Cependant on observe une demande réelle au niveau de la prière et nos contemporains parlent volontiers de Dieu.

La société occidentale perd ses repères religieux et déserte les lieux où elle pourrait se ressourcer.

Entretiens avec Yves de Gentil-Baichis, 1996 - Bayard éditions/Centurion, Paris, 131 pages. - Des extraits à lire.