Spiritualité

Parler de Marie n’est pas facile. « Tout discours sur Marie est non seulement inadéquat mais pénible. » « Si nous restons au plus près des Évangiles nous nous apercevons que l’histoire de Marie s’apparente à un itinéraire dans la foi que tous les croyants sont invités à emprunter. »

Il lui semblait [à Héléna] que, si Dieu voulait se proposer aux hommes il n’aurait pas recours à la stupeur, ni même à l’admiration (si du moins celle-ci était trop soudaine), mais il s’insinuerait par des signes à demi clairs, par des murmures, disait-elle encore plus que par des voix. La manière de (...)

Au colloque « Visages de femmes missionnaires en terre de mission », Sœur Chantal Parmentier a introduit le travail par une présentation de la vie religieuse féminine apostolique.

Que de fois, ai-je entendu cette affirmation, aussi forte qu’évasive ; « je suis croyant » L’expression dit peut-être davantage que ce que je sais entendre … mais je dois reconnaître que je reçois souvent cette affirmation, comme un état immobile, et passif…L’acte de croire suppose de ma part disponibilité et adhésion à une parole. (P. Gabriel Perret - mai 2014)

Lire la parabole du Bon Samaritain (Luc 10/ 29-37) La Parabole du Bon Samaritain Au temps du Christ, le mot « prochain » pouvait s’appliquer au frère, à l’ami, au concitoyen, mais pas à l’étranger ou à l’ennemi. Jésus va faire bouger les lignes : il ne se laisse pas enfermer dans la casuistique (...)

Comme ils étaient en route, quelqu’un dit à Jésus en chemin : « Je te suivrai partout où tu iras ». Jésus lui dit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel des nids, le Fils de l’homme, lui, n’a pas où reposer sa tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » Celui-ci répondit : « Permets-moi (...)

Ces derniers jours beaucoup de gens se sont plaints de la pluie. On en a eu assez. Mais dans un climat sec et aride comme celui du pays d’Israël par contre, la pluie est une bonne chose et une bénédiction. Elle fait fructifier la terre. Elle permet de travailler la terre et de récolter ce qui est (...)

C’est à travers l’exercice des vœux et dans l’appartenance à un groupe institué que les religieux vivent la confrontation à l’autre.

Que j’aurais donc bien voulu être prêtre pour prêcher sur la sainte Vierge ! Une seule fois m’aurait suffi pour dire tout ce que je pense à ce sujet.

Le chapelet nous fait entrer dans la tradition de la prière du cœur, une tradition qui, depuis les premiers siècles, a toujours été vivante dans l’Eglise.

0 | 10 | Tout afficher