Des groupes de musique qui prônent la haine du christianisme

À la fin des années 90 nous avions déjà recensé l’existence de plusieurs centaines de groupes de musiques prônant une haine affichée contre le christianisme avec un intérêt marqué pour le satanisme.

À la fin des années quatre-vingt-dix, nous avions déjà recensé l’existence de plusieurs centaines de groupes de musiques — répertoriés sur les cinq continents — aux tendances Métal, Gothic, Avant-gardistes ou autres et prônant plus ou moins directement une haine affichée contre le christianisme ou un intérêt marqué pour le satanisme ou l’occultisme le plus radical.

Pour ne prendre qu’un seul exemple, le magazine musical Metallian conjointement avec le catalogue spécialisé Adipocere, fait à lui seul la promotion de ces très nombreux groupes nettement antichrétiens ou (et) encourageant non moins nettement diverses pratiques les plus noires.

Dans cette revue — que l’on peut acquérir partout en France, y compris dans les plus petits villages dotés d’un service de presse classique — de nombreux groupes affichent clairement leurs intentions comme le groupe norvégien Dimmu Borgir (de l’expression islandaise : « Champs de lave ») :
« Nous sommes satanistes… tous ceux qui prêchent la Bible sont nos ennemis… nous sommes tous des espèces d’animaux et c’est dans notre nature que d’être des survivants… j’appartiens à une catégorie d’êtres humains que j’appelle les damnés… »

Benoît Domergue : « Culture Jeune et ésotérisme » p. 108