Jean Delumeau : Guetter l’aurore

Jean Delumeau : Guetter l’aurore, Grasset 2003-X - 283 pages

Guetter l aurore logo Depuis Vatican II cette doctrine a été, heureusement, dénoncée à l’intérieur même de l’Église catholique. Th. Rey-Mermet et Bernard Sesboüé ne sont pas tendres non plus pour cette théologie. Voir aussi ce qu’en dit Michel Quesnel.

Il faut constater que Jésus, resté muet sur le péché originel, ne s’est pas davantage prononcé sur l’origine du mal. - L’enseignement de l’Église est très clair sur la réalité de forces néfastes qui veulent la perte de l’homme.

Nous sommes tous tentés par une lecture de la Bible, et notamment du Nouveau Testament, qui refuse l’écart entre le récit raconté et ce qui s’est réellement passé.

Jean Delumeau, historien, professeur honoraire au Collège de France, est l’auteur d’une œuvre importante, traduite dans le monde entier.

Un certain nombre de catholiques ont du mal à accepter le tournant de Vatican II. On voit mal, pourtant, comment l’Eglise romaine pourrait parvenir à en annuler les grandes ouvertures.

Il est urgent que les autorités catholiques changent leur manière d’aborder les graves questions éthiques qui constituent notre actualité quotidienne.

On ne peut ignorer qu’historiquement les religions ont souvent motivé ou couvert des entreprises belliqueuses, à commencer par la conquête de la « Terre promise » racontée par la Bible.

Les génocides, massacres et tortures perpétrés au cours du XXe siècle - le siècle le plus criminel de l’histoire - ont renforcé la révolte contre Dieu.

Ce qu’enseignait le catéchisme du diocèse de Paris dans une édition de 1933 - le sens longtemps donné au baptême et à ses « exorcismes ».

Tous les indicateurs nous renvoient à une humanité émergeant non sans mal de l’animalité, apprenant progressivement à se tenir debout et développant peu à peu l’usage de sa liberté.

0 | 10 | Tout afficher