Le problème du mal - conférence du Père Varillon

Qui était François Varillon ? - Il avait un réel talent de conférencier, qu’il n’est pas facile de définir - Ce que pensait le Père Varillon sur le problème du mal qui est une pierre d’achoppement pour beaucoup de nos contemporains - Extraits de l’une de ses conférences.

L’idée même d’une fonction du mal est inacceptable - une conscience qui refuse le mal est supérieure à un Dieu qui le tolère - Le chrétien doit se placer du point de vue de la personne - Des argumentations qui sont elles-mêmes un mal - La souffrance est-elle une sonnette d’alarme ? -

Le mal ne serait-il pas un châtiment ? - Un thème très ancien : le mal serait une conséquence du péché - - Il est choquant de dire que les souffrances d’un enfant sont des souffrances méritées - Ce n’est pas Dieu qui a créé l’enfer.

Toute tentative de justifier le mal est un échec - La fonction de l’Eglise n’est pas de tenter d’expliquer ce qui est inexplicable - Il faut chercher à donner un sens au mal - Ce sont les progrès de la conscience qui font apparaître des formes de plus en plus nombreuses du mal.

La souffrance c’est ce qui nous arrache à nous-mêmes - La mort c’est le passage de l’avoir à l’être - Nul ne voit Dieu sans mourir, nul n’aime Dieu sans souffrir - Le point de vue d’un romancier et celui d’un grand savant