Fr. A. Pfleger : Donnez-nous une médaille !

Ne pas oublier les médailles quand on part en promenade

Les environs de Bitolj (Monastir) sont très pittoresques. Voici la plaine où coulent les eaux sombres de la CRNA (Noire) Elle rappelle un peu la plaine d’Alsace. Au fond se dresse l’imposante chaîne de KAINAK-TCHALAN (2.530 m.) , la Côte 1.248 domine la ville entourée de nombreux et verdoyants villages : Boukovo, Brousnik, Magarevo, Snegovo, Kravari. Ils s’étendent le long des contreforts de la côte 1.850 jusqu’aux pieds du fameux Péristéri (2.600 m) Quels endroits magnifiques de promenades !

Cet après-midi allons à Ekchisou

C’est jeudi. Cet après-midi allons à Ekchisou, source d’eau minérale. Chapeau mariste sur la tête, manteau bien plié sur le bras gauche et canne à la main, nous partons à trois comme le veut la Règle. Passons par Boukovo… A notre approche les chiens se mettent à aboyer. Un enfant nous a vus

Nous sommes repérés. Bien vite il alerte ses camarades. Les voici qui nous suivent en scandant : « Popce, dajte nam Marice ! ( Gentils Popes, donnez-nous des médailles !) Instruits par l’expérience, nous en avons toujours dans les poches. Et nous en distribuons, en veux-tu, en voilà.
Tout rayonnants les bambins nous remercient : Hvala Lepo ! Et ils courent montrer leur trésor à leurs mamans qui, elles aussi, veulent avoir leur Maria…

Bientôt notre provision de médailles est épuisée et il y a encore des quémandeurs. Il faut leur promettre une médaille de l’Immaculée qu’ils auront lors de notre prochain passage.

Les Sœurs de Saint Vincent qui tiennent un orphelinat à Bitolj se feront une joie de nous en procurer…

Fr. Albert Pfleger

Extrait des Mémoires de Fr. Hilaire Détraz, (1980)