Une apostasie grandissante de la vérité

« Comme la jeunesse est évidemment le monde de demain, nous sommes très sérieusement invités à y répondre parce que demain est à notre porte ! »

Or ce qui caractérise toujours plus la « Culture Jeune » dans les aspects que nous avons soulignés, c’est une apostasie grandissante de la vérité.

Et comme la jeunesse est évidemment le monde de demain, nous sommes très sérieusement invités à y répondre parce que demain est à notre porte ! Ceci ne peut être considéré comme un ultimatum parce que l’alternative est déjà sous nos yeux comme elle l’était à l’époque du Deutéronome quand le Seigneur dit à son Peuple :
« je te propose aujourd’hui vie et bonheur, mort et malheur… Choisis donc la vie pour que toi et ta prospérité vous viviez toujours… »

Jusqu’au dernier souffle, jusqu’à l’ultime de nos forces, nous devons toujours espérer à l’image de cette phrase célèbre de Paul Claudel :
« Quand il fait froid en hiver et que le froid et la gelée resserrent tout, on croit que tout est mort et que tout est fini. Mais il y a l’espérance qui est la plus forte. On croit que tout est fini, mais alors il y a un rouge-gorge qui se met à chanter. »

Benoît Domergue : « Culture Jeune et ésotérisme » p. 138