Conférence du Père François Varillon sur le problème du mal (1/5)

Qui était François Varillon ? - Il avait un réel talent de conférencier, qu’il n’est pas facile de définir - Ce que pensait le Père Varillon sur le problème du mal qui est une pierre d’achoppement pour beaucoup de nos contemporains - Extraits de l’une de ses conférences.

« François Varillon (1905 – 1978), jésuite, est de ceux qui ont renouvelé l’intelligence de la foi chrétienne. Beaucoup de ses ouvrages sont devenus de grands succès, comme Joie de croire, joie de vivre (Bayard). »
« Il avait un réel talent de conférencier, qu’il n’est pas facile de définir. Mais quiconque l’a entendu une fois ne saurait oublier cette voix grave, cette diction qui détachait les mots, soulignait les idées, cette élocution qui détachait les mots, soulignait les idées, cette élocution qui mettait en valeur les idées, sans effets oratoires, sans recherche autre que celle de l’expression au service exclusif d’un texte dense, lui-même ordonné à l’annonce de l’essentiel. » (René Rémond)

Dans les années 70 (1970) le Père François VARILLON venait chaque mois à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Il donnait des conférences dans un grand cinéma qui se trouvait (peut-être s’y trouve-t-il encore ?) en face de la Maison de la culture. Je me trouvais alors à Chagny non loin de Chalon-sur-Saône et j’ai eu la chance de pouvoir suivre ces conférences. Je les enregistrais sur un « mini-cassette ». Ces merveilleux petits appareils qui avaient remplacé les gros magnétophones à bande n’offraient pas les possibilités de ceux que l’on a de nos jours. De plus j’effectuais ces enregistrements à partir de l’endroit où j’étais assis dans la salle. Mais la sonorisation n’était pas mauvaise.
Plus tard quand j’en ai eu la possibilité j’ai transformé le contenu de mes cassettes en fichiers MP3.

Le problème du mal est une pierre d’achoppement pour beaucoup de nos contemporains. Le Père Varillon avait fait une conférence sur ce sujet quand il venait à Chalon-sur-Saône. Je me suis décidé à la mettre en ligne. Le son n’est pas très bon mais la diction du conférencier est si parfaite qu’on suit aisément ses explications.

Cette conférence est découpée en de nombreux extraits pour faciliter la compréhension et permettre de reprendre aisément les passages intéressants.

-  01 Le mal est un scandale 2’14

→ A ECOUTER 01 Le mal est un scandale 2’14

C’est le problème le plus crucial.
Il a toujours toujours constitué un scandale.
Le mal physique et le mal moral c’est ce qui heurte le plus profondément notre conscience.
Le mal c’est ce qu’il nous est impossible de comprendre.

-  02 Le mal pour un chrétien 1’44

→ A ECOUTER 02 Le mal pour un chrétien 1’44

Le chrétien ne peut pas admettre qu’il y ait un principe du mal en face d’un principe du bien.
Pour les chrétiens Satan n’est pas un principe éternel du mal.

-  03 Si Dieu existait cela n’arriverait pas 1’35

→ A ECOUTER 03 Si Dieu existait cela n’arriverait pas 1’35

L’existence du mal depuis toujours a été invoqué comme argument contre l’existence de Dieu.
« Si Dieu existait de telles choses n’arriveraient pas ! »

Les hommes se sont employés à « justifier » et « innocenter » Dieu.

-  04 Trois catégories de plaidoiries pour innocenter Dieu 2’00

→ A ECOUTER 04 Trois catégories de plaidoiries pour innocenter Dieu 2’00

  • Pour les uns le mal serait une condition nécessaire pour un plus grand bien.
  • D’autres voient dans le mal un châtiment.
  • Il y a aussi ceux qui rattachent le mal à la liberté de l’homme.

-  05 Examen de ces essais de justification du mal 4’17

→ A ECOUTER 05 Examen de ces essais de justification du mal 4’17

Ces plaidoiries ne valent rien ou pas grand chose.
Ceux qui, comme Leibnitz, voient dans le mal les ombres nécessaires à l’harmonie d’ensemble du tableau.

Transposition de l’idée de Leibnitz en termes modernes : les camps de concentration seraient un mal nécessaire pour l’enfantement de la société future.