Le mal : un défi à relever par le chrétien

Le Christ tient à préparer ses disciples à entrer dans ce combat

Le mal est un défi que le chrétien est appelé à relever sans craindre d’avoir à croiser le fer.
Le Christ tient à préparer ses disciples à entrer dans ce combat :
« Heureux serez-vous lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi. »

Comment garder le cœur pur dans un monde où femmes et enfants sont violentés, où les deux tiers de la planète souffrent de la faim alors que le tiers restant souffre d’avoir trop mangé ?
Comment garder le cœur pur dans un monde où le règne de Mammon, la corruption financière, étale partout son emprise, où l’érotisme débridé est érigé en valeur au point que les jeunes impliqués dans des « tournantes » (viols collectifs) considèrent leurs actes comme normaux, où les films de violence et de sadisme finissent par détraquer nombre de psychismes déjà fragiles au départ ?

Il est grave de voir s’estomper la frontière entre le bien et le mal, entre le réel et le virtuel. C’est pourtant bien dans ce monde que le Christ s’offre toujours en sacrifice et envoie son Esprit pour révéler toutes choses.

Michel Evdokimov : Ouvrir son cœur p. 147