La dénonciation farouche de Dieu et de la foi en Dieu

Il est vrai aussi que certains fanatiques, musulmans ou chrétiens, instrumentalisent la foi en Dieu, en la mettant au service de leurs projets de conquête ou de reconquête du monde dit païen.

Voici d’abord - c’est souvent la situation la plus visible et la plus rentable - la dénonciation farouche de Dieu et de la foi en Dieu comme sources de fanatisme et de barbarie.

Claude Dagens méditations

Je me souviens de ce journaliste connu qui, découvrant non loin de lui une femme voilée, s’enflamma de colère contre les « religions du Livre », en affirmant sans nuances : « Dès qu’il y a un Livre révélé, il y a de l’obscurantisme ! » Comme si le Décalogue et les Béatitudes inspiraient des comportements barbares !

Mais il est vrai aussi que certains fanatiques, aussi bien musulmans que chrétiens, n’hésitent pas à instrumentaliser la foi en Dieu, en la mettant au service de leurs projets de conquête ou de reconquête du monde dit païen ! Et il ne servirait à rien de leur conseiller de lire Feuerbach ou Marx pour qu’ils renoncent à faire de Dieu la projection de leurs fantasmes de puissance, d’ailleurs inséparables de leurs ressentiments personnels ! Le nom trois fois Saint qu’ils prononcent semble les rendre invulnérables ! Ils rêvent d’imposer au monde la dictature du Tout-Puissant dont ils se sont faits les esclaves dévots !

Mgr Claude Dagens : « Méditations sur l’Eglise catholique en France » p. 67