De « Marie-reine » à « Marie-servante »

Il s’agit de tout ce qui montre le partage par Marie de notre condition humaine et de sa solidarité avec la famille humaine.

Dans ce climat général la réflexion doctrinale passe globalement d’une théologie de Marie-reine à une théologie de Marie-servante. Marie s’est présentée elle-même comme « la servante du Seigneur » (Lc 1,3 - 8). Ce ne sont plus les « privilèges » d’une mariologie qui occupent l’attention, mais la vierge d’Israël : celle qui représente les pauvres de Yahvé, la servante de l’Annonciation, la mère de famille qui a couru les risques et les épreuves liés à l’enfance de Jésus et qui a mené à Nazareth une existence « ordinaire » ; celle qui s’est effacée devant la mission de son Fils pour se retrouver présente à l’épreuve de la croix, celle qui s’offre ainsi à notre imitation comme exemple d’une existence selon le Royaume.

Cette considération correspond à la christologie du Serviteur appelé à se manifester comme le Seigneur. On retrouve le lien entre le "etapeinôsen" - il s’est abaissé - de Ph 2, et, dans le Magnificat, la tapeinôsis - la bassesse - de la servante.
Marie est située dans le sillage de l’anéantissement - la kénose - du Christ.
Dans tout cet itinéraire, la foi de Marie, soulignée dans Lumen Gentium puis par Jean-Paul II, joue un rôle exemplaire. Bref, il s’agit de tout ce qui montre le partage par Marie de notre condition humaine et de sa solidarité avec la famille humaine.

( Bernard Sesboüé : « Marie », ce que dit la foi- page 45)

Vos témoignages

  • 12 août 2011 00:01

    hé oui ! car c’est ainsi qu’il faut la nommer Marie la jeune fille vierge d’israël, celle qui c’est donnée à DIEU celle qui s’est donnée à son époux, tout ce voit clairement,(stluc chap3 verset 23)… vers l’age de 30 ans son premier né commença son ministère…pendant ces 30 ans les gens ont bien vu l’union de Joseph et de Marie pendant ces 30 ans les gens ont bien vu l’arrivée des autres enfants dans le foyer Marie et Joseph, les gens étaient étonnées ils disaient celui ci n’est t’il pas le fils de Joseph le charpentier ? Marie n’est elle pas sa mère ? ses frères et soeurs ne sont ils pas tous parmi nous ? d’où lui vient cette sagesse ? (on disait de Jésus "jamais homme n’a parlé comme cet homme) oui Marie s’est donnée a DIEU oui Marie a bien eu d’autres enfants ,oui Marie a partagé notre condition humaine , oui Marie a été bénie (et non pas choisie)entre toutes les femmes….MARIE ! l’ombre du très HAUT te couvrira de son Ombre c’est pourquoi le Saint-Enfant qui naîtra de toi sera appelé fils de DIEU jésus est l’agneau sans tâche l’agneau immaculé… il a donné sa vie… sa mort sur la croix est une valeur absolue…la mort n’a pu le retenir…