Bernard Perret : La logique de l’espérance

Le christianisme exalte l’inépuisable puissance de renouvellement à l’œuvre au cœur du monde et de chaque existence humaine.

Bernard Perret : La logique de l’espérance,
Une approche anthropologique de la foi
Presses de la Renaissance, Paris 2006

L’auteur :

« Bernard Perret est ingénieur des ponts et chaussées, économiste et sociologue. Chercheur au LISE-CNRS, il est également membre du comité de rédaction de la revue Esprit et chroniqueur au journal La Croix. » chrétienne.

L’ouvrage :

« Le christianisme exalte l’inépuisable puissance de renouvellement à l’œuvre au cœur du monde et de chaque existence humaine. Cette force qui projette l’homme en avant et le rend capable d’espérer par-delà toutes les épreuves n’est pas fondée sur des faits objectifs. Pour ête sensée, l’espérance doit reconnaître son caractère religieux. »

« Ce livre audacieux explore de façon inédite la question de la « nouveauté » dans la culture et la pensée contemporaine. Bernard Perret montre pourquoi la science rencontre nécessairement non seulement l’inconnu, mais aussi l’inconcevable, qui l’oblige à se remettre sans cesse en question. »

Des extraits à lire

Le clair-obscur de la Révélation chrétienne, : « Ses pensées (de Dieu) sont plus vastes que la mer, ses desseins plus grands que l’abîme » (Si 24, 29)

Le Dieu dont nous parle la Bible se révèle dans un jeu sans fin de mystère et de dévoilement, de lumière et d’obscurité.

Notre foi dans la Résurrection est fondée sur la parole d’une communauté de témoins.

La « modernité » se caractérise par une vision foncièrement optimiste de l’histoire humaine, une foi parfois naïve au progrès technique.

Des millions d’hommes et de femmes ont été broyés sur l’autel d’un avenir radieux.