Allo ? Vous êtes bien les Pères Maristes ?

C’est une question qu’on entend fréquemment au téléphone. Invariablement on répond :" Non, vous êtes chez les Frères Maristes".

C’est l’occasion d’expliquer au correspondant que les Frères Maristes ont une maison au 21bis rue Dareau à Paris. Les Pères Maristes, de leur côté sont situés rue Vaugirard au n°104. Il arrive aussi qu’on donne plus de détails.

La belle cheminée qui fait l'admiration de nos visiteurs
La belle cheminée qui fait l’admiration de nos visiteurs

Oui, nous avons bien la même spiritualité. Mais les Pères Maristes ne sont pas les supérieurs des Frères Maristes. Ceux-ci ont leur propre gouvernement depuis les origines. Parfois nous avons un Père Mariste comme aumônier de l’une de nos maisons. Mais il n’en est pas le supérieur. Chez les Frères Maristes qui sont des religieux laïcs il n’y a pas de prêtres. Bien sûr les contacts avec les autres branches de la Famille Mariste, les Pères, les Sœurs et les Laïcs sont fréquents.

Mais revenons à ces correspondants qui souvent appellent les Frères Maristes à Paris. Peut-être ont-ils trouvé quelque part le titre de notre maison : "Missions Françaises des Frères Maristes". De quoi imaginer que notre petite résidence contient de multiples services à même de les renseigner sur tous les sujets. Nous expliquons que cette dénomination est ancienne et ne correspond plus guère à la réalité. Nous préférons la mention qui figure sur la plaque de la porte d’entrée : "Notre Dame du Bon Accueil". Remarquons toutefois que cela représente un bel idéal que nous n’atteignons pas toujours !

Nous sommes près du chemin de St-Jacques
Nous sommes près du chemin de St-Jacques

La maison où habite notre petite communauté comporte quelques chambres d’accueil. Nous pouvons héberger outre des confrères des personnes venant à Paris pour de courts séjours, des formations le plus souvent. Cette belle maison bourgeoise qu’on aperçoit de la rue fut achetée par les Frères Maristes en 1954.
Nous avons aménagé quelques chambres d’étudiants dans les dépendances. Inutile de préciser qu’elles ne manquent pas de pensionnaires. Evidemment nous avons trop peu de place pour rivaliser avec la belle résidence du CROUS qu’on aperçoit une dizaine de mètres plus loin en descendant la rue Dareau. Il y aurait plus de 200 chambres dit-on !

Mais vous pourrez connaître davantage les Frères Maristes de la rue Dareau à Paris en relisant l’article écrit par un confrère pour la revue « Présence Mariste »

Pas étonnant que les Pères Maristes soient mieux connus que les Frères dans la région parisienne. Beaucoup de personnes qui ont « bien fait leur chemin » dans la vie ont été formés dans les grands établissements scolaires qu’ils ont dirigés dans le nord de l’Ile de France.

Histoire de Paris, le 104 de la rue Vaugirard
Histoire de Paris, le 104 de la rue Vaugirard

Mais ce qui les a fait connaître c’est surtout le Forum 104 situé précisément au n°104 de la rue Vaugirard. S’il vous arrive de vous rendre à cette adresse prenez un peu temps pour lire le panneau historique que la ville de Paris a fait installer sur le trottoir. Vous découvrirez la longue et belle histoire de cette maison qui abrita un temps une bibliothèque pour étudiants. Elle a vu passer des jeunes qui ont laissé un nom dans l’histoire contemporaine, François Mitterand, Edouard Balladur, François Mauriac pour ne citer que les plus connus.

à ECOUTER : un passage d’une récente biographie de François Mauriac qui parle de son séjour comme étudiant au 104 de la rue Vaugirard

Le 104 a beaucoup évolué depuis le temps de ces célébrités. La maison s’est transformée en un « espace de rencontre, d’expressions et de recherches qui sont autant de reflets de notre monde en pleine mutation. »

Pour mieux connaître le FORUM 104 relisez l’article rédigée par Marie-Françoise de Billy, qui a dirigée cette institution plusieurs années.

Précision utile : le FORUM 104 est confié désormais à la congrégation des Assomptionnistes.

Voici quelques extraits de ce que vous retrouverez dans cet article paru en 2003.

  • Le paysage culturel et spirituel contemporain est incroyablement éclaté !
  • Le Forum 104 s’intéresse aux hommes et aux femmes de notre société qui ont abandonné pour diverses raisons le sein de l’Eglise traditionnelle, qui viennent de religions voisines ou lointaines ou encore vivent sans religion tout en étant intéressés par la question de la transcendance, la question de l’ultime, la question de l’éternité.
  • Ces personnes regrettent souvent de ne pas se sentir reconnues dans leur recherche ou simplement accueillies.
Dans le jardin du 104
Dans le jardin du 104
  • Dans cette maison se côtoient des chrétiens, des bouddhistes, des hindouistes, des musulmans, des personnes intéressées par des pratiques spirituelles ancestrales comme le chamanisme et des personnes inscrites dans des religions laïques.
  • Le Forum essaie de créer des occasions de réflexions partagées, de débats, de temps de prière et de rencontres conviviales.
  • Aujourd’hui les occidentaux empruntent des voies de « salut » ouvertes par des « sages » des cinq continents et le Forum essaie de dresser des tables à tous ces chercheurs.
  • La question de Dieu est abordée avec une grande pudeur.
  • Le Forum est un de ces lieux d’apprentissage du « faire ensemble » qui permet de regarder, de parler en « frères » et de grandir en humanité.

à LIRE l’article rédigée par Marie-Françoise de Billy, qui a dirigée cette institution pendant plusieurs années.