Mes Mémoires

Grece logo Vacances dans l’île de Tinos - Promenades avec le F. Eusèbe et les enfants - Retour à Athènes et séjour à l’hôpital - Au temps de « l’énossis » !

Meha sm Le F. Provincial de Varennes, F. Hilaire Détraz, me désigna pour faire partie des 4 Frères chargés de reprendre l’école Ste-Jeanne d’Arc dans la presqu’île de Crozon dans le Finistère. J’ai conservé de bons souvenirs de cette époque.

Meha sm Professeur de littérature française et d’histoire en classe de Première - « Les heures de français que je donnais en classe de sixième restent pour moi un souvenir lumineux ». « Au printemps de 1963 je connus une période difficile… la charge qui pesait sur mes épaules était trop lourde … » « Non sans une certaine mauvaise conscience je résolus de demander mon changement »

Meha sm Parfois j’ai été poussé à prendre des responsabilités malgré moi. Les circonstances l’exigeaient. Etait-ce seulement le hasard qui me poussait là où je ne voulais pas aller ? - Mon travail d’enseignant me prenait beaucoup de temps et les études universitaires en pâtirent mais l’ambiance était excellente dans l’équipe des professeurs du scolasticat.

Meha Retour en France après les trois années passées en Grèce - Comment j’ai accueilli ma nomination comme professeur au Scolasticat de St-Genis-Laval - Les « grands exercices » à St-Quentin-Fallavier - Mon engagement définitif.

Gèce Sounion Une petite expérience à Chagny avant mon départ en Grèce - De l’utilité des langues étrangères : péripétie de voyage - Un accueil chaleureux - Découverte de ma nouvelle communauté.

Au noviciat Au scolasticat à Saint-Genis-Laval (Rhône) en 1953. La préparation du baccalauréat - les études religieuses et la formation pédagogique. Le retour en famille, les vacances à Pélussin.

Au noviciat Les fastes de la cérémonie de vêture. Un nouvel épisode de grande lumière : rechercher les « consolations de Dieu » ou le « Dieu des consolations » ? - Une vie en « vase clos » - F. Ubéral, notre maître des novices - les premiers vœux, dits « temporaires »

Meha Le Postulat, une année de maturation et de préparation au noviciat. Peu de temps consacré aux études proprement religieuses - J’y fis une classe de Seconde, médiocre. C’est là que je pris la décision téméraire de commencer le latin. Le compagnonnage avec les novices.

Juvénat de Langon Nous étions à l’automne 1945. Finalement mes parents consentirent à me laisser partir. Un monde nouveau m’attendait à Langon. Les « juvénistes » étaient accueillis dans une grande maison, de construction récente. (note biographique sur le F. André Vial)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher